Un sacrifice d’un geographe

S’il était nécessaire de prouver la justesse de cette triste mais consolante pensée, que souvent l’adversité sert à placer dans le jour le plus avantageux l’homme doué d’un mérite véritable ; s’il était utile de faire voir que, persécuter ou bannir l’écrivain courageux qui sacrifie ses intérêts personnels à l’intérêt général en signalant les fautes des gouvernants, c’est quelquefois priver à jamais la patrie d’un de ses plus fermes défenseurs et la frustrer de la gloire que ses talents feraient rejaillir sur elle : nous trouverions l’application de ces deux vérités dans la vie même du savant géographe à la mémoire duquel notre reconnaissance pour l’intérêt qu’il nous témoigna, notre estime pour ses rares qualités, notre admiration pour ses talents, nous font un devoir de consacrer quelques pages.

Courte introduction prononcée par Monsieur Huot à l’attention du savant géographe Malte-Conrad BRUN aux 19e siècle et qui servira d’introduction à ce voyage au travers des régions.

Versailles et ses merveilles
L’Allier au XIXe siècle