Les symptômes de la fatigue oculaire

De nos jours, l’utilisation des nouvelles technologies est devenue inévitable. La majorité des gens passent leurs temps devant une télévision, un ordinateur, une tablette ou un smartphone. Cette exposition prolongée et l’équipement optique inadéquat sont la source d’une fatigue oculaire. Cela peut se transformer en une affection chronique et provoquer divers symptômes.

Fatigue oculaire : qu’est-ce que c’est ? 

Tout d’abord, il faut savoir que la fatigue des yeux comporte deux types d’affections sur la vue :

Fatigue visuelle : elle se produit lorsque les yeux sont fatigués en fin de journée, notamment lorsqu’un défaut visuel n’est pas suffisamment corrigé et que les yeux travaillent trop pour s’adapter.

Fatigue oculaire : elle se manifeste au moment de l’insuffisance des sécrétions lacrymales et lorsque les yeux sont secs. Cela peut arriver après avoir fixé trop longtemps un écran de votre appareil préféré.

Si on utilise souvent nos yeux d’une façon démesurée, cela entraîne la fatigue oculaire. C’est une altération temporaire de la fonctionnalité de l’œil qui est fréquemment liée à un effort excessif. Le mode de vie connecté est donc une mauvaise idée pour nos yeux. Toutefois, d’autres éléments, tels qu’un niveau de luminosité trop élevé, la fumée de cigarette, la grande quantité de poussière, la climatisation, et même le vent, peuvent également altérer la vision. Si vous désirez encore plus d’informations, n’hésitez pas à consulter lesconseilsdupharmacien.info.

Les principaux symptômes de la fatigue oculaire

Chaque jour, on réalise des tâches en vision rapprochée durant plus de deux ou trois heures sur un PC. Mais parfois, il est difficile de connaître si on souffre vraiment de la fatigue numérique ou non lorsqu’on ne se sent pas très bien. En effet, il suffit de faire une petite vérification si on a les symptômes ci-dessous :

Les maux de tête : il s’agit d’une maladie autour des yeux ou frontaux, et les muscles crâniens sont très fatigués. Peut-être que vous aurez aussi les nausées.

Les yeux tirant : les yeux sont douloureux.

La fatigue musculaire : les yeux veulent juste se fermer, car les muscles cervicaux et dorsaux auront besoin de se détendre.

La vision floue : vous ne voyez pas très bien les choses, et vous avez un regard fluctuant.

La photosensibilité : les muscles qui régissent la taille de nos pupilles sont situés à proximité des muscles que nous utilisons pour faire le point. La sensibilité peut être affectée lorsque la lumière pénètre dans nos yeux et provoque la contraction des pupilles, en particulier la nuit.

Les yeux secs : on cligne les yeux 20 fois par minute en moyenne lorsqu’on promène le regard. Ce chiffre diminue à 15 en lisant un document, et c’est 10 fois en regardant un ordinateur, ou 6 à 8 fois celui d’une tablette ou d’un Smartphone. Tout ça rend les yeux plus secs.

L’irritation oculaire : une fois que les muscles oculaires deviennent plus tendus, cela montre qu’on a une sensation de démangeaison et une irritation.

La concentration réduite : il peut s’agir d’une fatigue oculaire numérique si vous avez du mal à vous concentrer sur des tâches qui nécessitent une vision de près. La majorité des symptômes sont inconfortables, c’est pourquoi ils vous dérangent inconsciemment.

Les causes de la fatigue des yeux

En ce qui concerne la fatigue des yeux, les causes de la fatigue oculaire sont très différentes de celles de la fatigue visuelle.

Pour la fatigue oculaire, les causes viennent de l’exposition prolongée à un écran, l’éclairage insuffisant ou excessif, la lecture de livre ou de cahier pendant des longues heures, les ampoules LED et la lumière bleue transmise par le soleil, le fait de conduire dans la nuit ou dans un brouillard durant plusieurs heures.

Pour la fatigue visuelle, l’œil se fatigue tout simplement si on ne réalise pas régulièrement une correction visuelle et en cas d’inflammation. Cela peut provoquer aussi les maladies des yeux reliées à l’âge : dégénérescence maculaire, cataracte, presbytie.

Les solutions et les remèdes contre la fatigue de l’œil

Au cas où vous êtes attrapé par fatigue des yeux sur écrans, ne soyez pas désespéré, car il existe encore des solutions.

Pour lutter contre les sécheresses des yeux, vous devez cligner vos yeux de manière régulière et exagérer pour réhydrater. Il y a aussi les larmes artificielles que vous pouvez les utiliser plusieurs fois par jour.

En parlant d’autres remèdes, il est mieux d’humidifier l’air de votre chambre quand la nuit tombe. Il est nécessaire de se reposer pour calmer les troubles, car cela risque d’une fatigue générale. Il est fortement recommandé de prendre une pause de 2 heures lorsqu’on conduit une voiture durant une longue heure. Si vous vous sentez encore mal, veuillez consulter un médecin spécialisé ou un ophtalmologue.

Pour éviter la fatigue des yeux sur ordinateur, il est préférable d’appliquer les bons gestes tels que respecter une distance de 30 cm devant l’appareil, placer l’écran à 20 degrés sous le niveau des yeux pour échapper la gravité de la lumière, faire souvent une pause, utiliser des lunettes avec une protection antireflet, et n’oubliez pas de garder votre écran propre.

Pensez à corriger votre problème de vue, si vous avez des yeux fatiguant. Il est conseillé de faire appel à une ophtalmologue confirmée pour faire une correction visuelle le plus adaptée.

Comment se débarrasser efficacement des taches noires sous les aisselles ?
Acheter des sandales plates tendances