Comment utiliser les accessoires de consignation électrique ?

consignation électrique

Il est important de comprendre les nuances entre l’électrification et le choc électrique. La charge est une sorte de choc électrique, qui peut avoir des conséquences légères voire graves sur le corps humain. Un risque électrique peut causer des dégâts, et ça pourrait même entraîner jusqu’à la mort.

La consignation électrique : qu’est-ce-que c’est ?

La procédure de consignation électrique est la procédure principale pour tous les professionnels et artisans qui doivent travailler avec des appareils électriques à proximité ou à distance. Son objectif est simple : protéger le personnel travaillant sur les installations électriques ou les équipements électriques en suivant strictement des protocoles clairement définis.

Le verrouillage électrique est généralement requis dans les deux situations suivantes :

  • Travailler dans des lieux avec électricité (maisons, bureaux, usines, etc.) ;
  • Intervention diverse (consignation de disjoncteur, fuite, etc.).

Cependant, il peut y avoir des situations qui peuvent être réalisées en deux étapes. Ceci est particulièrement vrai lorsque le site concerné n’a pas d’électricien sur place ou d’expéditeur autorisé mais n’est pas un électricien. Consultez beaurain-distribution.fr pour plus d’information

Les 5  différentes procédures de la consignation électrique

La consignation électrique en 5 étapes est une procédure très précise destinée à protéger les personnes qui travaillent sur des installations électriques ou des équipements électriques. Selon la norme NF C18-510, la consignation électrique se décompose en 5 étapes suivantes.

Étape 1 : la séparation

La séparation est le premier processus de verrouillage électrique en 5 étapes. Cela comprend la coupure de tous les fils électriques neutres. Utilisez une consignation de disjoncteur ou un interrupteur d’isolement de sécurité pour la séparation. La première étape coupera le courant tout au long du processus d’installation afin que vous puissiez travailler en toute sécurité et éviter tout risque de choc électrique.

Étape 2 : Condamnation

Deuxième point de la procédure de la consignation électrique en 5 étapes, la consignation assure l’intégralité de l’installation. Cette procédure comprend la prévention de la sous tension, qui explique la prévention d’un rétablissement intempestif de l’alimentation.

Étape 3 : Identifier

L’identification se fait en deux étapes. Premièrement, elle gère la vérification des parties de l’installation qui ont été séparées puis scellées. Après s’être assuré que c’est le cas, une étiquette ou un logo doit être apposé pour indiquer que l’installation a été volontairement désactivée. Il s’agit d’avertir les tiers qu’il faut à tout prix remettre le courant.

Étape 4 : Vérification d’Absence de Tension (VAT) :

VAT signifie Vérification d’Absence de Tension. Encore une fois, il protège la zone où travailleront les électriciens ou les professionnels agréés. Cette procédure de verrouillage électrique en 5 étapes est effectuée à l’aide d’un équipement dédié. Un voltmètre, un ohmmètre ou un ampèremètre peut être utilisé pour pratiquer le contrôle sans tension. Cependant, il est fortement recommandé pour le cas de cette inspection et est plus approprié.

Étape 5 : Terre et court-circuit (MALT) :

Si nécessaire, la mise à la terre et le court-circuit doivent être effectués immédiatement après la V.A.T. Cette procédure assure une protection supplémentaire pour le personnel. Avant que le conducteur ne soit court-circuité, la connexion doit d’abord être effectuée du côté de la terre.

Y auraient-ils des risques ?

Manipuler des câbles et travailler sur la consignation électrique qui n’a pas été mises hors tension après la serrure électrique n’est pas sans risques. Si des serrures électriques sont en place, réduisez-les autant que possible. Parmi eux, les plus courants sont les chocs électriques et les arcs électriques.

  • Choc électrique

Le choc électrique est le risque le plus courant. En touchant le câble et en se connectant à la terre, le corps humain devient un conducteur. Cela signifie que le courant le traverse. C’est ce qu’on appelle l’électrification.

  • Arc électrique

L’arc électrique n’est pas aussi courant qu’un choc électrique, mais son danger n’est en aucun cas faible. Un arc électrique est un courant électrique traversant l’air. Ce type de courant est produit par le processus d’ionisation. Grâce à ce processus, le courant atteint le sol sous la forme d’un arc. Un coup de foudre causé par un orage est un exemple typique d’arc électrique. Dans les installations électriques, les amorçages d’arc peuvent engendrer de nombreux risques et avoir des conséquences graves.

Astuces pour afficher la barre des favoris sur Google Chrome
Les bonnes raisons de pratiquer le Stand Up Paddle gonflable