Comment fonctionne le management de transition ?

Le management de transition

Les changements internes et externes sont inévitables au sein des entreprises, sociétés ou organisations. Dans certains cas, ces situations peuvent être urgentes en requièrent l’intervention d’une aide extérieure afin de les permettre d’y faire face et les résoudre positivement. Le management de transition est une solution consistant à faire appel à un agent armé de diverses compétences pour mener à termes un objectif spécifique. Dans le cadre d’opération des entreprises, celles-ci recruteront un manager de transition au moment idéal afin prendre en charge certains aspects de leur fonctionnement et dynamiser leur croissance.

Management de transition : la mission des cadres vétérans

Egalement connu comme l’interim management durant les années 70, le management de transition implique l’intervention immédiate d’un cadre expérimenté pour occuper un poste essentiel au sein d’une entreprise durant une période définie. Ces cadres de haut vol peuvent être retrouvés sous plusieurs statuts (salarié, indépendant, etc.) et peuvent être directement sollicités en contactant un cabinet de management de transition. Les prestations proposées par le manager de transition peuvent donc se facturer sous forme d’honoraires et ces derniers peuvent intervenir de façon ponctuelle selon la nature de leur mission.

Il faut souligner que les manager n’intègrent pas l’entreprise ayant sollicité leurs services aux termes de leur contrat par rapport à l’intérim. La valeur ajoutée étant immédiate et ne demandant aucune d’intégration, ces cadres mettent à disposition de leur employeur une adaptabilité permettant de gérer de nombreuses situations. Pour obtenir plus d’informations sur les management de transition, rendez-vous sur www.reactive-executive.com.

Les missions d’un manager de transition

Le management de transition offre l’opportunité de développer de nouvelles activités ainsi que des compétences. Dans ce cas, la société peut recruter le manager pour piloter certains projets dans le but d’accroitre la productivité ou la situation économique de l’organisme. L’entreprise peut d’ailleurs engager l’intervenant de façon permanente afin de garantir la pérennité des activités ou bien de gérer l’aspect de recherche et développement de celle-ci.

Le manager de transition est également en mesure de performer efficacement dans différents secteurs d’activité (industrie, finance, logistique, ressources humaines, etc.) à différents niveaux de l’organisation. Les entreprises peuvent donc faire appel à un cadre hautement qualifié en situation de crise, par exemple pour remplacer temporairement un dirigeant et assumer l’intégralité de ses fonctions jusqu’au recrutement d’un nouveau dirigeant.

Les inconvénients d’un intervenant extérieur

Un cabinet de management de transition met à disposition de ses clients le savoir-faire nécessaire pour résoudre diverses situations, mais leur contribution peut facilement passer inaperçue au sein d’une grande organisation. La collaboration ayant conduit à l’accueil du manager dans la structure peut être perçue d’un mauvais œil par le personnel, qui peut potentiellement blâmer l’assistance extérieure pour les résultats insatisfaisants. En effet, les manager de transition se consacrent exclusivement à la mission qui leur est assignée et ne consommeront pas les ressources de l’entreprise pour accomplir leur objectif. Le manque de communication avec le reste du personnel devient alors le principal inconvénient du cadre en raison qu’il ne rendra de compte qu’aux personnes concernées, surtout si celui-ci est un cadre indépendant. L’expertise et les connaissances devront donc être observées à travers le charisme ainsi que le dynamisme du manager afin de démontrer que le management de transition est une solution pertinente adaptée aux besoins d’une entreprise.

Trouver les meilleurs modèles de petits coffres-forts en ligne
Acheter écoresponsable grâce à la maroquinerie végan