Bien choisir son nettoyeur à ultrasons

nettoyeur

Le nettoyage aux ultrasons est tendance de nos jours et s’avère être la méthode la plus idéale permettant le nettoyage en profondeur des saletés telle que la poussière, sable, graisse, huile, etc. En achetant, votre nettoyeur à ultrason, vous pouvez nettoyer les objets de grande valeur depuis chez vous. Vous pouvez par exemple commencer à nettoyer vos bijoux, vos montres, vos lunettes. Non seulement vous allez gagner plus de temps en utilisant le nettoyeur à ultrason, vous économiser également votre argent et permettre à ces objets d’avoir une durée de vie plus longue.

Cependant, le marché est inondé d’une multitude d’offres de nettoyeur à ultrasons, qu’il est souvent difficile de s’y trouver. Dans la suite de ce guide, découvrez tous les éléments à prendre en compte pour bien choisir son nettoyeur à ultrason.

 

La dimension de la cuve

Le premier point important que vous devez absolument prendre en compte lors de l’achat de votre nettoyeur ultrason est la dimension de sa cuve. Bien que celle-ci dépende parfois de votre utilisation. En général, il existe deux types de cuves sur le marché. Des cuves à usage professionnelles et des cuves à usage domestique.

Alors, si vous voulez acheter un nettoyeur ultrason pour usage domestique afin de nettoyer les bijoux, les montres, les lunettes, les pièces de monnaie, les disques ou d’autres objets de petite taille, il est fortement recommandé de privilégier les bacs à ultrason dont le volume de la cuve varie entre 3 L et 450 ml. De même, les bacs à ultrasons pour un usage professionnel varient de 4 L à 30 L.

En outre, si c’est pour les usages industriels et grosse entreprise, il vaut mieux opter pour les modèles larges qui possèdent un bac allant jusqu’à 40 L à 300 L, voire plus.

La fréquence des ondes sonores

Le deuxième paramètre à ne pas laisser au hasard lors de l’achat d’un nettoyeur ultrason est la fréquence des ondes sonores émises lors de l’utilisation de l’appareil. Celle-ci est importante, car elle détermine la précision du nettoyage et des microparticules à se débarrasser. Cette fréquence s’exprime en kHz et variera selon les modèles de bac. Plus elle est élevée, plus le nettoyage est raffiné, très précis et sans aucun risque. De plus, vous devez savoir qu’une fréquence très basse (20-30 kHz) peut entraîner des dégâts pour certains objets précieux pendant le nettoyage. Puisqu’elle n’arrive tout simplement pas à éliminer les saletés dans les endroits difficiles à accéder.

Toutefois, la fréquence entre 35-60 kHz correspond parfaitement pour un nettoyage fin et très précis. Elle est capable de nettoyer de petits débris de taille de 2 µm de façon simple, rapide et efficace. En effet, vous êtes recommandée de trouver des bacs à ultrasons dotés d’une fréquence de 40 kHz au moins.

Mais, si vous voulez nettoyer des objets relativement volumineux, tels que les culasses, les gros carburateurs, le moteur des voitures ou autres objets de grandes tailles. Il sera mieux de choisir un nettoyeur qui fait la taille, cela dit, un nettoyeur ultrason dont sa fréquence s’élève à 60 kHz ou plus.

La qualité du matériel de fabrication

L’un des critères importants à prendre en compte est les matériels utilisés pour fabriquer le nettoyeur. En effet, chacune de ses pièces doit mériter sa place sur le plan technique. Quel que soit le domaine d’utilisation auquel il est prédestiné, connaître les matières de fabrication reste un critère essentiel à considérer.

Puisque, ce sont ces matériaux qui assurent la solidité, la résistance, la robustesse et l’efficacité de ce dernier. Si vous prévoyez, utiliser votre nettoyeur ultrason, pendant une longue période, il est préférable que vous opter pour les modèles conçus entièrement en inox. L’acier inoxydable garantira à votre machine de nettoyage une durée de vie plus longue et une solidité accrue.

Qu’offrir à sa nounou pour Noël ?
Louer de la décoration de Noël en ligne