Le Labrador, un amour de chien

Le labrador est un chien brave qui aime se rendre utile à condition toutefois de l’éduquer à cela. Comme tous les chiens, le labrador a des facultés propres mais qui restent à mettre en application au quotidien. On parle alors de l’acquis.

Le labrador a beau être un chien doué pour rapporter les objets, aider les personnes handicapés, si l’on ne le dresse pas convenablement, si l’on ne le stimule pas de manière régulière, alors il ne sera rien de plus qu’un gentil chien de soupe, brave mais pas très serviable.

Le labrador crédit photo  Kshitij Shah A

Le labrador crédit photo  Kshitij Shah

Pour éduquer le labrador, il est utile d’appliquer dès son plus jeune âge les bons gestes qui vont répondre aux exigences particulières de ce chien. On ne dresse en effet pas un labrador comme un border collier par exemple, même si les bases du dressage sont identiques.

Dans les faits, il y a tout lieu d’affiner la façon d’éduquer le chien. C’est du côté du maitre que tout se déroule. Un maître-chien est une personne qui a de l’expérience pour dresser n’importe quel chien. Vous pouvez si vous le désirez endosser ce rôle de dresseur de labrador. A votre niveau, les choses seront loin d’être parfaites mais c’est mieux que rien.

En faisant preuve de bon sens et de ténacité, vous verrez que le labrador est un chien qui est, somme toute, assez facile à dresser. C’est en effet un chien très à l’écoute. Son plus gros défaut est son manque d’agilité. Pourtant, ce chien s’avère délicat lorsqu’il s’agit d’apporter un objet à une personne handicapée. Le labrador est un chien très à l’écoute, il sait s’imprégner de l’ambiance générale dans laquelle il baigne. Aussi, un labrador saura toujours faire preuve de délicatesse vis-à-vis des personnes fragiles comme les personnes âgées ou les enfants.

C’est d’ailleurs le chien préféré des petits. Sa gentillesse n’y ait pas étrangère. Cette race canine est adorable avec les enfants. Jamais il ne ferait de mal volontairement à un bébé, même si celui-ci venait à l’embêter avec insistance, en montant sur son dos par exemple ou en lui tirant la queue, chose que les enfants aiment bien faire lorsqu’ils découvrent le chien.

On ne peut parler du labrador sans évoquer le sentiment de solitude que peut ressentir un tel animal. Le labrador est particulièrement attentif aux ordres de son maître. Mais, en contrepartie, il est aussi énormément attaché à lui. On peut même dire que ce chien est dépendant de son maître. Au point où, lorsque le maître s’absente plusieurs heures voir jours, cet animal de compagnie déprime. Le labrador est un animal qui a besoin de bouger et de courir, n’oublions pas qu’il s’agit à l’origine d’un chien de chasse.

Si vous décidez d’acquérir un chien labrador, pensez avant tout à son bienêtre et posez-vous les bonnes questions. Serez-vous assez présent durant la semaine et les week-ends pour vous occuper de votre animal de compagnie préféré ? On n’achète pas un chien sur un coup de tête. Cet acte doit être le fruit d’une mûre réflexion. Il faut peser le pour et le contre, tant pour soi, que pour le chien en lui-même. Le chien sera-t-il heureux avec vous ?

un chien joueur, creédit photo  Frederic Dewulf Un chien très joueur, creédit photo  Frederic Dewulf

Pour en savoir plus sur cette magnifique race de chien, vous pouvez consulter le guide du labrador.



Il n'y a aucun commentaire soyez le premier.