Le golden retriever

Un golden retriever sur le dos

Photo dirkvorderstrasse

 

On entend parler pour la première fois d'un retriever au XVIème siècle. Mais à ce moment là, toutes les races qui "rapportait" étaient considérée comme des retriever, et ce quelque soit leur taille, leur morphologie ou encore la couleur de leur poils.
A cet époque, la chasse était une des activité les plus pratiquée. Et si pendant longtemps les chasseurs pouvaient se contenter d'un chien qui rapportait au grès de ses humeurs, l'apparition du fusil à cartouche les rendirent plus exigent à leurs égard. Les rendements étaient devenu plus conséquent, attirant de plus en plus de monde et impliquant la nécessité d'avoir des chiens de plus en plus fiable au rapport.

La création de Golden Retriever

Naturellement, il devient important de sélectionner les chiens retriever pour obtenir une race avec une meilleur aptitude au rapport.
Lords Tweedmouth, éleveur passionée, aimait lui aussi pratiquer la chasse dans son domaine de Guisachan. Il acheta auprès d'un cordonnier, Nous, un retriever à poils jaune qu'il fit accouplé à Belle, une Tweed Water Spaniel, afin d'améliorer le caractère imperméable du poil tout en conservant les facultés à rapporter le gibier tué ou blessé. De cet alliance sont né en 1868 les tout premiers golden retriever. Pendant près de 20 ans, Lord Tweedmouth s'est appliqué à améliorer la race en la croisant avec d'autres Tweed Water Spaniel, des Flats mais aussi des Setters roux afin d'obtenir des sujet à poils jaunes, léger, rapide et efficace au rapport tout en étant amical.

A son décès, son petit fils continua d'élever la race et de se battre pour la faire reconnaître auprès du Kennel Club qui ne voyait dans le "Yellow Retriever", comme on l'appelait autrefois, qu'une variété supplémentaire parmis tant d'autres retrievers. Il faudra attendre 1913 et l'acharnement de nombreux passionnés pour que elle soit enfin considéré comme une race à part entière. Cette même année l'association "Golden Retriever Club" écrira son standard, ce qui permettra par la suite aux différents eleveurs de consolider les traits d'une race aux bases déjà bien solide.

Le Golden Retriever en France

En France, il faudra attendre les années 30 pour voir apparaitre par le biais des élevages du Labrador Retriever, le Golden Retriever.
Et on été loin de s'imaginer une telle "folie Golden" tant le succès fut exponentiel. Et il reste encore aujourd'hui l'un des chien préféré des français !

Malheureusement, comme toutes les races à succès, le Golden fut également victime d'eleveurs peu scrupuleux qui ne cherchent qu'à s'enrichir sur la vente des chiots prétenduement Golden, sans prendre soin de bien selectionner la race. Ce qui a pour conséquence de modifier ses traits de caractère ainsi que de créer des maladies inutiles.

Toutefois les éleveurs tiennent bon et il encore possible aujourd'hui de trouver des Golden Retriever digne de ce nom !

Son caractère

Si le succès a été aussi fort en France, ce n'est pas pour rien. En plus d'être un chien particulièrement élégant, il contient à lui tout seul l'ensemble des caractéristique recherchées par la grande majorité des familles. Un chien qui soit affecteux, doux, docile envers les étrangers. Un chien gentil, patient, sans une once d'aggressivité envers les enfants ou les personnes âgées. Un chien facile à éduquer, intelligent et qui comprend très vite ce qu'on lui demande. Un chien fidèle à son maître et qui ne cherchera pas à fuguer à la moindre occasion.

C'est aussi un chien qui aime s'amuser et travailler. Bien que les Français le voit avant tout comme un chien de salon, il reste un excellent rapporteur de gibier et un très bon nageur. Ce chien, une fois mature, est tellement parfais qu'il est en grand majorité utilisé comme chien guide d'aveugle, chien d'assistance ou encore chien de sauvetage.

Détail : Histoire du Golden Retriever

 

Le chien golden retriever



Il n'y a aucun commentaire soyez le premier.